« REGENERA Budapest: Social Renovation in Housing Estates [EN] (19/1/06) | Main | E-Urban Images [EN][FR]: Regenera à La Haye | Regenera in The Hague 17/1/06) »
jeudi
janv.192006

REGENERA La Haye: Rapportage intermédiaire [FR] (19/1/06)

Le réseau REGENERA d'URBACT s'occupe de l'étude des effets et des conditions de l'intervention urbaine, intégrée et localisée, sur la Qualité de Vie. Ville centrale du réseau européen est Lyon. La composition et le programme du réseau sont résumées par URBACT ici (Cela se voit avec "flash". Possibilité de l'installer sur place).
J'ai parlé plusieurs fois de REGENERA. Dernièrement sur "At Home in Europe", référencié plus loin dans le texte, et aussi sur "Toto Le Psycho", où l'on retrouve quelque s impressions de la visite à La Haye, ainsi que les fotos de beaucoup des acteurs principaux de REGENERA en action.

Voici un bref rapportage de ma main sur le progrès des travaux par rapport à la ville hollandaise de La Haye, où le thème de la Santé a été étudié par une équipe internationale du Réseau, début décembre 2005.

Premiers éléments pour une contribution basée sur les recherches à La Haye (décembre 2005) pour l’étude sur la Qualité de Vie urbaine du Réseau urbain européen d'URBACT-REGENERA

Bruxelles, 19 janvier 2006

J'ai étudié un peu la situation hollandaise, par rapport aux initiatives et actions, ayant une relation (éventuelle) à la Qualité De Vie dans les quartiers de La Haye.

Sur le plan national: c'est une mer à boire. Même si je me limite à la santé proprement dite. Car il faut y inclure évidemment tout le "bien-être" aussi, i.e.: les "zorg-arrangementen" pour les vieux, les grands-malades, les handicapés, etq..

Les bâtiments du parlement et du gouvernement néerlandais se trouvent à La Haye, mais Amsterdam est la capitale du pays. On voit la 'Hofvijver' (Étang de la Cour' des Comtes médiévaux de la Hollande); en avant-plan plusieurs bâtiments du parlement et la "Tourette": le cabinet du premier ministre; en arrière-plan: édifices des ministères et de grandes entreprises. A quelques centaines de mètres au Sud-Est se trouvent, derrière la Fracture Sociale locale, les quartiers les plus démunis du pays, comme la 'Schilderswijk'.


La raison principale en est la série impressionnante de transformations que l'actuel gouvernement centre-droit a réussi à mettre en oeuvre.

Les tendances principales de l’"Umwertung aller Werten" quasi-totale dans le domaine, sont:
 

  • privatisation (p.e.: assurances-maladie gérées exclusivement par le privé à partir du 1.1.06),

  • dévolution massive de responsabilités étatiques non-privatisées vers les villes (p.-e.: chômage et réinsertion),

  • remplacement de la solidarité civique par "self-care": assurances individuelles et familiales remplaçant les assurances collectives nationales,

  • exclusion (ou diminuer l'inclusion) des catégories de la population qui sont les moins bienvenues: les immigrés non-occidentaux, les chômeurs à longue durée, les gens prépensionnés contre leur gré, etq.

  • une préoccupation très forte avec la "sécurité", i.e.: propositions à diminuer ou retirer les allocations sociales de parents de jeunes "révoltés", barrières financières (pour en éviter des ethniques) contre l'étabillement de gens relativement pauvres dans certains quartiers, etq.
Pour une illustration des effets de la réorganisation des assurances-maladie, voir s.v.p. sur mon blog "At Home in Europe": REGENERA The Hague: New developments around privatization . [Depuis, une copie en a été publiée sur ce journal-ci Regenera URBlog, HR, 24/3/06]
Une bonne entrée dans les tendances actuelles de la politique de la Ville aux Pays-Bas, voir la Loi "Rotterdam" (Rotterdam-Wet), proposée par la majorité populiste du Conseil Municipal de la ville de Rotterdam en 2003 à tendance raciste et sécuritaire, puis un peu ramollie par le Parlement et étendue aux trois grandes villes du pays. Elle vient d'être promulguée et son application a été le sujet d'une conférence du gouvernement avec les trois villes, le 16 janvier dernier. Informations en néerlandais chez Kenniscentrum Grote Steden, qui sera sans doute disponible bientôt sur KCGS-International et l'EUKN.


"Julie, La Haye"
est le titre de cette photo de la célèbre photographe féministe Rineke Dijkstra. Elle fait partie d'une série d'images captivants de filles et de femmes de tous les pays d'Europe.


Sur le plan local, il est important à noter que, traditionnellement, la Ville de La Haye a une préférence plus marquée que les autres grandes villes, à travailler avec l'initiative privé non-commerciale.

(La Haye Sud-Ouest: Bel urbanisme social des années 50/60. Immigration et négligence y demandent interventions intégrées.)

Un bon exemple de cette stratégie est fourni par le Plan municipal pour les quartiers en difficulté du Sud-Ouest de la Ville (que nous n'avons pas visités en décembre), à consulter (avec son rapportage intermédiaire de 2005) via KCGS sur "Actieplan voor sociale kwaliteit Den Haag". C'est en néerlandais, mais il est évident que le Plan consiste surtout en une allocation minutieuse de fonds à des organisations culturelles et caritatives, y compris des mosquées.

En soi, cela ne constitue qu’un petit début d’analyse.

Les effets sur la qualité de vie des habitants et des autres citoyens de la ville, dépendent, surtout dans le cadre de l’approche de La Haye, en première place des capacités des coordinateurs sur place et de l’implication structurée des habitants dans le Plan. En deuxième place, il me semble qu’il faudrait également étudier la solidité et la durabilité des structures sociales sur lesquelles les plans haguenois s’appuient si fort.

Est-ce que l’équipe de suivi scientifique a adopté ou élaboré un set de critères pour évaluer les unes et les autres ?

En construisant une contribution à REGENERA en commençant ainsi, par « en-bas », je trouverai peut-être moyen de jeter plus de lumière sur ce qui forme l’arrière-plan politique, économique et sociale, et de distinguer entre ce qui relève du politiquement possible , de la volonté donc, en le contrastant aux conditions moins influençables.

Huib Riethof
eurban Urban Regeneration in Europe
By: c.v. Postquam European Advisers
Place Morichar, 12 - 1060 Brussels, BelgiumTel: +32 2 537 67 33 - Mobile: +32 475 25 67 82 - Fax: +32 2 537 31 91
HUIBS.NET At Home in Europe


 

PrintView Printer Friendly Version

EmailEmail Article to Friend

Reader Comments

There are no comments for this journal entry. To create a new comment, use the form below.

PostPost a New Comment

Enter your information below to add a new comment.

My response is on my own website »
Author Email (optional):
Author URL (optional):
Post:
 
All HTML will be escaped. Hyperlinks will be created for URLs automatically.