« Haushaltsberichte(1): Wie ein Dummy sich behauptet in der Netzwelt [DE] | Main | Het Site-Huishouden (1): Hoe een dummy ermee omgaat. [NL] »
dimanche
oct.012006

Calvaire de la Ménagère: Comment un Nul, se débrouille-t-il? [FR]

Les contributions au "Content" d'e-urban se sont un peu rarifiées, ces derniers temps. Votre administrateur du site A lot of work. est très occupé par les énigmes techniques qui se posent. Aucune reproche à notre hôte, Squarespace.com. Au contraire: Les possibilités de leur système sont tellement nombreuses, que je risque la noyade virtuelle. Anthony Casalena, qui dirige Squarespace.com, le dit à sa façon dans son blog:

Chaque développeur sérieux (de sites-web) n'a pas seulement besoin de-, mais doit exiger que soit mis à sa disposition, l'infrastructure que nous avons développée pendant les trois ans que nous nous y sommes dévoués. Réfléchissez bien: Si un provider traditionnel vous offre l'allocation d'une partition sur une machine que vous devez partger avec 100 autres utilisateurs - comment on vous évitera les multiples "downtimes" (interruptions de service) pour cause d'erreurs de software de vos colocataires? Avec Squarespace, votre programme est complètement séparé de ceux des autres, il y a des copies qui réparent autamatiquement vos éventuelles erreurs et la distribution de vos contenus est assurée.

Et rien n'est plus proche de la vérité! L'infrastructure "dure" (les serveurs) et "molle" (le software) de Squarespace sont robustes et fiables. Les serveurs à New York comptent parmi les meilleurs, tandis que le software (la programmation, les logiciels) sont tellemnt "garde-fou", que même votre administrateur n'a pas réussi à provoquer des défaillances. Pourtant, les logiciels ne sont pas rustres. À la différence d'autres systèmes destinés aux coeurs simples, celui-ci offre amples utilisations de l'rss, de catégories, de présentation, etc.

Squarespace est recommendable. Il est quasi parfait pour les personnes, les institutions et les entreprises qui aspirent à un système de blogging collectif. Pourvu que cela se passe dans une seule langue.

Mais pour nous autres, pauvres habitants de la vieille Europe, nous, qui sommes obligés à employer plusieurs langues afin de permettre un échange à pied égal entre les différents peuples, même s'il s'agit, comme chez nous, entre représentants linguistiques ayant étudié une ou plusieurs autres langues que celle de leur mère, - il y a quelques obstacles à surmonter.

Squarespace propose ses infrastructures en plusieurs langues. Mais non pas en multiples langues à la fois. En ce qui concerne les textes, il faut avoir recours à la catégorisation. Tous les textes en Anglais, par exemple, sont dans la rubrique [EN]. Mais filtrer les textes pour n'en retenir qu'un résumé en une seule langue, demande des actions supplémentaires des lecteurs, qui ne sont pas toujours simples ou intuïtives. Cette situation provoque parfois un peuplement quelque peu chaotique des listes et des pages.

Prenons pour exemple le Calendrier (Agenda) Can't write anything. quand il parle de la conférence à Leeds de l'ASC, le 22 novembre 2006. Le texte apparaît en trois versions, en EN, en FR et en DE. Il fallait le faire ainsi, car il y a beaucoup de texte, chaque fois. Il n'est pas toujours évident, quelle version répondra aux besoins d'un visiteur particulier, surtout, s'il n'apparaît pas dans les résumés dans la colonne de gauche.

Cette colonne-là aurait besoin de plus de dynamique: Via SQL, on pourrait changer les indications permanentes dans cette colonne selon la choix de langue de chaque visiteur. Au moyen d'un "cookie", cette choix-là pourrait s'éternaliser à chaque nouvelle visite, sans que le visiteur serait limité aux textes dans sa langue préférée.

Toutefois, il faut persévérer avec les moyens du bord. Pour les textes, la solution préférée a été l'installation d'un blog "caché" (translations-huibs-urblog). Il y en aura des autres, contenant les traductions de chaque blog (et des pages permanentes). Ainsi, cette note-ci est la première à proposer trois traductions, dont celle-ci, au moyen de "links" (liens) contenus dans la note originale.

Nous avons pondéré une autre solution pour les traductions, celle des documents PDF, à appeler via links dans le texte original. Cela aurait demandé la production (en Word), la transformation en PDF, un "upload" vers la réserve d'e-urban, etc. Un exemple d'une telle méthode est fourni par le document PDF qui est lié à une note dans le blog sur Regenera, la "The Hague Learning Points". Voici un lien pour appeler ce document.

Comme vous verrez, cela prend du temps, car le document est "downloaded" d'abord, puis votre Adobe Acrobat Reader se lance et doit être ouvert. Un avantage de cette méthode est certainement que le document se produit dans une fenêtre indépendante de notre site web, ce qui permet de rester en contact avec l'endroit où l'on se trouve sur e-urban. (Il faut alors diminuer la taille de la fenêtre de l'Acrobat.) Le fait que la colonne de gauche, qui doit être rebâtie, chaque fois qu'on change de blog, peut rester tranquille, constitue un autre avantage.

Pourtant, j'ai choisi la solution "traduction-blog". Cela prend moins de temps et les mises à jour sont beaucoup plus faciles à réaliser.

 Donc, à partir d'aujourd'hui, si une note porte la mention "EN+All", comme celle qui a été traduite ici, vous trouverez ses traductions, ou des résumés, (3, en FR, en DE et en NL) sous les liens proposés dans cette note-là. Il n'y aura pas toujours trois traductions ou résumés. Alors, la mention sera comme "FR+EN" ou "DE+FR+NL", etc.

La prochaine note "ménage" vous parlera des quatre "homepages" (pages d'accueil) qui faciliteront l'accès personnalisé aux pages permanentes (comme "Mission-Méthodes-Personnes") ainsi qu'au contenu des différentes rubriques.

En attendant, votre commentaire est très bienvenue.

(Mise à jour 21 mars 2007: Cette idée des traductions a été abandonnée depuis.)

PrintView Printer Friendly Version

EmailEmail Article to Friend

Reader Comments

There are no comments for this journal entry. To create a new comment, use the form below.

PostPost a New Comment

Enter your information below to add a new comment.

My response is on my own website »
Author Email (optional):
Author URL (optional):
Post:
 
All HTML will be escaped. Hyperlinks will be created for URLs automatically.